D’ombres et d’ailes

Elice Meng, E. Marinoni ⎥animation ⎥ 12m55 ⎥ Avec la voix de Mathieu Amalric

Au cœur d’une peuplade d’hommes-oiseaux, Moann, l’indignée, voit ses ailes disparaître et des craquements s’opérer sous ses pattes. Dans cette société où seules importent la taille et l’ambition des ailes, Ciobeck, le nihiliste, voudrait la protéger. Mais comment survivre sur une terre stérile, peuplée d’esprits encavernés ?

« On ne peut donner que deux choses à ses enfants.  Des racines et des ailes. » (proverbe juif )

« D’ombres et d’Ailes… a sans doute débuté, dans l’esprit, il y a près de cinq ans, face à l’une de mes peintures intitulée «Là où vont les oiseaux sans ailes». Sur une longue fresque, une peuplade d’hommes-oiseaux questionnait la place de l’individu au sein d’une communauté. Et si on les faisait parler ces créatures ? Que nous diraient-elles sur la place qu’on nous donne, celle qu’on choisit ? L’envie d’une histoire était née, où il serait question d’amour, de différence
et de liberté… » (Elice Meng )

DOMBRES&DAILES